T I E N S . V O I L À . D U . B O U D I N !*

(*ho! here comes some blood sausage! slow food... fast et autres recettes foodingues!)

22 juillet 2009

Régime Chabal et Sandouiche fourré

IMG_0863

Pour toutes celles qui vont être maman pour la première fois, je ne conseille ni la lecture de ce billet, ni la lecture de ce blog en général.
Toutes les autres savent ce qu'est une douleur d'accouchement -en vrai- et comprennent l'allégorie "Hamburger crotch" (l'entrecuisse-hamburger) de nos poétiques amies americaines, ou savent quel effet ça fait d'avoir les cotes flottantes près des clavicules. Bref, à vous, on ne vous la fait pas. Vous êtes bien sur le blog "Tiens Voilà du Boudin", soyez les bienvenus.

M'apprêtant à être mère pour la troisième fois (pfiou!), je vous avoue que je me fais l'effet d'un ancien combattant. Je ricane quand de futures jeunes primipares m'expliquent qu'elles ne mangent plus que du boursin et de la semelle de boeuf, ont arrêté net les sushis et passent leur tour devant les Monchéri ("Han! mais y'a de l'alcool dedans!...").
En fait, je ne me suis jamais fait autant de steaks tartares, et après une crise de foie un lendemain de dégustation fromage et vin, j'ai décidé de me reprendre en main et me suis plongée dans la lecture du Marabout-flash édition 1960, “BIENTÔT MAMAN!” datant de mon premier fils (c'est que ça fait un baille).
Ce petit livre très bien fait (mais malheureusement plus édité) recèle de précieux conseils, fort utiles en matière de beauté.

bientot_maman

Extraits:
La maternité vous causera, madame, deux soucis d’ordre esthétique:
- en premier lieu vous craignez sans doute d’offrir pendant six à sept mois un spectacle repoussant à votre mari
(…) de toutes façons, au bout d’un certain temps, tout redevient normal et il vous reste le bébé! C’est exactement ce que votre mari vous dira. Il ne prêtera donc guère attention à votre aspect extérieur momentanément disgracieux.

Mais attention, car:
- bien pire est l’autre menace: votre ligne, le galbe de votre buste, tout cela ne va-t’il pas sombrer dans l’aventure: en deux mots, votre beauté ne va-t-elle pas se flétrir? Ici, la menace est réelle.

Voyons quelles peuvent être les conséquences négatives d’une grossesse au point de vue beauté physique:

- les vergetures
- les varices
- le flétrissement du galbe de votre poitrine
- un accroissement sensible de votre tour de taille
- un accroissement sensible de votre poids

Et si vous êtes de celles qui pensent qu'une femme enceinte est normalement repoussante à voir, devant se terrer au fond de sa cuisine, sachez qu'il n'en est rien et que la coquetterie vous est permise. Un visage plus rond et des traits tirés seront sans-doute illuminés par un sourire plein d'espoir (sic).

Plus loin, on apprend encore que les cigarettes sont permises et que le principal inconvénient de l’alcool est de contenir des calories:
Vin ou liqueur ne vous causeront aucun tort: usez-en donc à votre aise et sans arrière pensée, mais n'abusez pas, nous prévient-on, car toute graisse accumulée pendant la grossesse ne disparaît pas après l'accouchement.

Aussi, un régime y est judicieusement inclus, permettant de limiter les dégâts:

Vos menus pendant la grossesse:

Petit Déjeûner:
Jus d'orange
Flocons d'avoine
Bacon
Toast beurré
Café au lait sucré

10 Heures:
Lait

Déjeûner:
Oeufs sur canapé
Sandwiche fourré
Crème glacée
lait

4 Heures:
Fruit ou Biscuits au fromage

Dîner:
Pain de viande
Purée de pommes de terre
Petit pois
Salade
Pudding
Café ou lait

Avant le coucher:
Lait

C'est ce que j'appelle le Régime-Chabal, ou encore le régime à 5800 Kcalories par jour: de quoi tenir au corps toute la journée, éviter les baisses d'insuline et surtout la sensation de faim! Epatant! Ca marche! Je n'ai plus jamais faim

Maintenant que vous connaissez le secret, je vous livre une recette de sandouiche fourré. Ensuite, seulement, on s'autorisera une clope et un petit verre de poire.

PS Je rigole encore en pensant a la naive demoiselle qui a innocemment tapé sur google "que mangent les top-models" avant de tomber ici.
............................................................................................................................................................................

Petit Sandwich fourré au pesto rouge, jambon cru, mozarelle, et courgettes râpées

Pour 2 sandwichs:

- 4 tranches de pain au levain

- 2 cuilleres a café de pesto rouge (pesto rosso, à base de tomates séchées) en pot

- 1/2 boule de mozarelle de bufflonne

- 2 tranches de jambon de parme

- 1 petite courgette

- huile d'olive, fleur de sel et poivre

Badigeonner les tranches de pain d'huile d'olive et les passer au grille pain.

Laver et raper la courgette, puis presser la pulpe dans les mains pour en enlever l'eau.

Pour chaque sandwich, étaler une cuillere à café de pesto rouge, disposer quelques tranches de mozarelle, une tranche de jambon de parme, des courgettes râpées, un filet d'huile d'olive, une pincée de fleur de sel, quelques tour de moulin de poivre, refermer avec une tranche de pain, et voilà!

Posté par le boudin à 13:47 - tartines et sandwiches - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    La question essentielle reste le nombre de sandwichs par personne.

    Posté par Camille, 22 juillet 2009 à 18:11
  • Il a l'air très bon ton sandwich. J'aime beaucoup ton blog et ton humour.Et félicitation pour ton troisième bout.

    Posté par Helene, 22 juillet 2009 à 19:45
  • Ah ah ! Vivement les grossesses suivantes

    Posté par Anaik, 17 août 2009 à 08:33
  • Je découvre ton blog en surfant de page en page et je souris à larges dents devant mon écran depuis 10 minutes à la lecture de tes aventures ; un coup de coeur tout particulier pour le régime du Marabout (je n'ai pas d'enfants mais si un jour ça m'arrive je retiendrai la référence). J'ai les "Vacances en Italie" dans la même édition.
    Où l'on apprend notamment que "si votre palais supporte mal tel ou tel plat, ne vous alarmez pas : dans n'importe quel restaurant d'Italie, vous pouvez manger les plats européens classiques (seulement, le boeuf sera moins bon qu'à Paris".
    Ou encore que "Si vous voulez conquérir le restaurateur, dites-lui au dessert "complimenti in cucina" on vous offrira une liqueur avec le café (mais les liqueurs italiennes sont trop sucrées)".
    Vive Marabout Flash et son bon sens plein d'ouverture d'esprit, et vive ton blog sur lequel je repasserai...

    Posté par betterave, 24 octobre 2009 à 13:24

Poster un commentaire