T I E N S . V O I L À . D U . B O U D I N !*

(*ho! here comes some blood sausage! slow food... fast et autres recettes foodingues!)

29 juillet 2009

Eté I, zaalouk

IMG_0958
Eté.
Plage, bruit des vagues, bikini, soleil, rires, huile de monoi, pieds dans l'eau.
Méduses, coups de soleil, bouchons au péage, sable dans le maillot, belle-mère.
.......................................................................................................................................................................................
Zaalouk

Pour une petite salade entre amis:

- 2 petites aubergines (500 g)
- 2 grosses tomates (500 g)
- 1 gousse d'ail dégermée
- 2 c à soupe de pignons de pain
- 1/2 c. à cafe de cumin en poudre,1 pincee de cannelle et de coriandre en poudre OU 1 c. à cafe de ras el hanout
- 1 petit bouquet de coriandre
- 1 petit bouquet de persil plat
- huile d'olive, sel poivre
- huile d'argan (optionnel)

Laver les aubergines et les tomates, les enduire d'huile d'olive et les mettre dans un plat à four. Enfourner 30 minutes à 180 C, puis sortir du four et laisser refroidir.
Eplucher et épépiner les tomates, les couper en cube
Dans une sauteuse, faire griller les pignons de pin à sec quelques minutes puis réserver. Faire chauffer 3 cuillères à soupe d'huile d'olive et ajouter l'ail haché et les tomates. Faire revenir 5 minutes à feu doux.
Eplucher et couper les aubergines en cubes, les ajouter dans la sauteuse et faire revenir 10 minutes.
Ajouter les herbes lavées et hachées, les epices, et les pignons, saler, poivrer et laisser cuire encore 5 minutes.
Retirer du feu, laisser refroidir avant de placer au réfrigérateur.
Servir bien froid, en salade ou sur des tartines avec un filet d'huile d'argan.


Posté par le boudin à 09:43 - Commentaires [10] - Permalien [#]

26 juillet 2009

La plus grande invention depuis la play-dough: la pâte à modeler qui se mange

IMG_0924
Aussi appelée chocolate plastic (ou plastique en chocolat pour ceux qui ne sont pas parfaitement bilingues), cette pâte était à l'origine destinée à la décoration des cup-cakes ou des gâteaux de mariage anglais "three-tiers". Plus versatile que le fondant, moins cher que la pâte d'amande et plus neutre de goût, la "pâte à modeler qui se mange" permet plein de réalisations artistiques, comme des roses, des rubans, des petits coeurs à l'emporte-pièce ou des "vieux-boudin-tout-moche-tout crabouillé".
Comme je trouve que les cup-cakes ne sont ni mignons ni "tendance" et que je suis déjà mariée, et qu'en outre, le centre aéré est fermé pour cause de grippe porcine, j'ai créé un atelier de pâte à modeler à la maison.
Double effet kiss-cool: on n'est pas obligé de ruiner sa déco en exposant le chef d'oeuvre au dessus de la cheminée, ni de créer l'incident diplo le jour ou, discretos, l'oeuvre disparaît; une fois terminée, les enfants la MANGENT!
Triple effet kiss-cool (aussi appelé effet "tiens, voila du boudin"): une fois le serpent en pâte à modeler englouti, les enfants s'écroulent à cause du pic brutal d'insuline. Comme ça on peut regarder les feux de l'amour peinard (Ah! Ca fait 4 effets kiss-cool...)

Mères de famille, n'hésitez plus! Initiez vos têtes blondes aux arts plastiques:
- "Ouh, elle est zoulie ton étoile de mer!"
- "C'est pas une étoile de mer, c'est maman!"
- "Ah, oui? Ben demain t'iras au centre aéré attrapper la grippe porcine, et tu vas voir si maman elle ressemble à une étoile de mer!"

Ou encore:

- "Regarde, maman, je t'ai fait toute en boudins!"
- "OK, maintenant tu manges ton pot a crayons et tu vas te coucher!"

Remarquez, je parle des enfants, mais c'est aussi pour les grands. Combien de cuisinières qui me lisent vont être ravies d'agrémenter leur prochain carrot-cake de petites carottes et de mignons lapins roses? Beaucoup, j'en suis sûre.
IMG_0947 IMG_0948
.......................................................................................................................................................................................

Pâte à modeler qui se mange:

- 500 g de chocolat blanc*
- 120 mL de sirop de mais* (light corn syrup)
- colorants alimentaires (optionnel)*
- sucre glace*

Casser le chocolat en morceaux et le mettre dans un bol. Le faire fondre au micro-ondes en remuant régulièrement pour qu'il ne brûle pas. Quand il est fondu, ajouter le sirop, puis travailler à la spatule.
Verser ensuite le mélange sur un film plastique et l'envelopper. Laisser reposer à température ambiante une nuit entière pour qu'il se solidifie.
Le lendemain, travailler la pâte en la malaxant pour l'assouplir. Diviser la pâte en plusieurs boules (autant de boules que l'on veut de couleurs) et ajouter quelques gouttes de colorants dans chaque. Bien malaxer pour que la couleur soit homogène.
Lorsque la pâte devient trop collante, on peut y ajouter du sucre glace.
Laisser libre cour à son imagination...

* Le sirop de mais se trouve dans le rayon pâtisserie des supermarchés americains ou anglais, mais peut-être pas en France. Dans ce cas, remplacer par du sirop de glucose (chez les fournisseurs pour pâtissiers, je suppose). Sinon, les sirop d'agave, de riz ou d'orge (en magasin bio), bien qu'un peu colorés, devraient faire l'affaire, mais je n'ai pas essayé.
* Les parents parfaits peuvent utiliser du chocolat blanc vanillé fair-trade biologique, du sirop d'agave, et remplacer le colorant par des jus de betterave et d'épinard, mais franchement, vous perdez deux effets kiss-cool.
* Bien que la tenue soit assez bonne, pour conserver les sculptures plus longtemps, il vaut mieux les mettre au frigo, en tout cas en été...
* On peut utiliser du chocolat au lait ou du chocolat noir (mais dans ce cas, on n'obtient pas de jolies couleurs avec les colorants, évidemment)
* Si on utilise du chocolat noir ou au lait, on peut remplacer le sucre glace par du cacao ou du chocolat en poudre


Posté par le boudin à 14:16 - Baby Food - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 juillet 2009

Ma vie trépidante de top-model et des gonzo-sobas

1

Après ma fulgurante carrière de top-model, la vie a repris son cours. Mais les effets de la célébrité (ainsi que des aigreurs d'estomac) ont insidieusement laissé sur moi l'empreinte irrémédiable du manque de sommeil, des cernes venant abîmer mon teint de pêche légendaire.
Secret de top N°3 (après le riz au lait et le pâté de foie, donc): la crème hémorroidaire en application contour des yeux.
(c'est moi ou ce blog va a vau-l'eau?)

J'envoyai donc mon cher époux à la pharmacie, quérir de son pas guilleret un tube de "Pwipawachieune Etche" (au cas où il ait su ce qu'était la Préparation H, en le prononcant en anglais, je ne risquais rien), ayant trop la honte de le demander moi-même (car qui souhaite affronter le petit rire narquois du pharmacien: "Mais oui, c'est ca, c'est pour vos yeux... Hinhinhin!")

Je précise qu'il s'agit de l'ancienne formule a l'huile de foie de requin (écologique, donc, puisque "dolphin friendly"), celle qui a un haut pouvoir tuméfiant réactif sur peaux sensibles.

Un jour que je déjeunais avec mon amie M, celle-ci me félicita pour ma mine resplendissante, et comme toute fille qui se respecte, elle voulu connaître immédiatement le nom du remède miracle. En bonne copine, je lui dévoilais le secret: point de crème aux actifs de caviar vendue à prix d'or! Pour retrouver un regard de braise, rien de tel qu'un masque au gorgonzola...

En tout cas, les sobas roquette-gorgonzola sont tout aussi efficaces sur les cernes (quoique pas en application locale, naturellement).
....................................................................................................................................................................................

Gonzo-soba  (nouilles de sarrasin à la roquette et au gorgonzola selon adaptation d'une recette d'Annie Bell.)

Cette recette est une variante de la version italienne aux épinards et pâtes classiques. Comme le goût du sarrasin est plus corsé, la roquette, avec sa saveur poivrée convient mieux.

Pour 4 personnes:

- 400 g  de soba

- 200 g de gorgonzola

- 100 g de mascarpone

- 1 gousse d'ail

- 200 g de roquette

- sel, poivre, piment d'espelette, huile d'olive et parmesan râpé

Faire cuire les sobas dans un grand volume d'eau pendant le temps indiqué sur le paquet.

Pendant ce temps, mettre le mascarpone dans une casserole et le liquéfier sur feu doux. Y ajouter le gorgonzola coupé en morceaux, du sel, du poivre et une pointe de piment de cayenne. Faire fondre le gorgonzola en remuant de temps en temps.

Dans une poêle, faire chauffer une cuiller d'huile d'olive et faire revenir l'ail haché. Faire sauter ('tomber") la roquette rapidement. Ajouter la sauce au gorgonzola et réserver.

Egoutter les sobas et servir immédiatement avec la sauce, accompagnée de parmesan râpé.

Posté par le boudin à 08:57 - pâtes - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 juillet 2009

des galettes végétales ou comment travailler son périnée avec une chaussure Lutz

1

Toujours soucieuse de garder la ligne, je ne quitte plus mon petit guide Marabout Flash éd. 1960 "BIENTÔT MAMAN!".
J'y ai déjà acquis de bonnes bases pour un régime alimentaire sain, m'évitant les pires écueils de la grossesse, à savoir, la graisse et la cellulite insidieuses qui dans l'ombre attendent le moindre écart alimentaire pour sauter sur mes cuisses et ne plus jamais partir.
Je m'en suis donc remise au Régime Chabal à 5800 calories dont je vous ai parlé dans mon dernier billet. C'est notamment de cette façon que j'ai été propulsée de l'anonymat à la gloire des podiums.
Mais bon, en poursuivant ma lecture, j'ai appris que le régime seul ne suffit pas: encore faut il faire de l'exercice physique. Or on ne la lui fait pas au Marabout Flash! Il ne faut surtout pas dire qu'on n'a pas le temps de faire notre gymnastique, mais plutôt avouer qu'on est trop paresseuse!
D'autant que seule la mise en train exige que l'on y consacre 20 minutes, le reste des exercices pouvant être réalisés tout en vaquant à notre ménage.
Nda: le terme "vaquer" à notre ménage n'est évidemment pas de moi qui n'ai jamais su "vaquer" (du latin vacare: être libre, inoccupé, avoir du temps, être oisif) à quelque activité ménagère que ce soit, celles-ci exigeant de ma part toute mon attention et ma concentration ainsi qu'un effort intense et soutenu, ne me laissant en aucun cas "libre" ou inoccupée.

Mais revenons à nos exercices, qui peuvent être également réalisés en regardant la "tévé" (devant laquelle je "vaque" nettement plus.

1- mise en train:

gym_marabout3            gym_marabout2             gym_marabout1 

illustrations marabout flash

2- travailler les muscles du périnée:

chaussure_perinee

illustration marabout flash

Je vous avouerai que je n'ai pas compris en quoi tenir la chaussure aidait à travailler le périnée, néanmoins, j'ai décidé d'investir dans une paire de chaussures destinée à ce seul usage, et j'avoue qu'il me semble avoir noté une amélioration depuis.

chaussures_Lutz_par_Robert_Clergerie_2

Sinon, rien à voir, mais j'ai aussi une recette de galettes vétales, si vous voulez.

.....................................................................................................................................................

Galettes tales

Ces galettes me rappellent la bio old school, celle de ma grand-mère, dans les années 70-80. Des recettes simples, des produits locaux, disponibles partout. En fait j'aime tellement cette cuisine que je vais faire une nouvelle catégorie: "bio old school". Ca me permettra de vous presenter ma grand-mère yogi.
Pour ces galettes, les variations sont infinies. On peut utiliser un tas de l
égumes (courges, haricots, petit pois, fèves, chou fleur, brocolis, ajouter un peu d'oignon, de poireaux ou d'epinards). Libre choix aussi pour les farines, avec ou sans gluten (blé, épeautre, riz, chataigne, engrain, etc...) bien que ma préférence aille toujours au sarrasin! Pour les flocons, ceux que l'on trouve le plus facilement sont évidemment les flocons d'avoine, mais on trouve aujourd'hui en magasin bio des flocons de beaucoup d'autres céréales (sarrasin, millet, quinoa) et même de légumineuses.
Enfin, l'huile et les
épices peuvent varier en fonction de vos envies ou de vos placards.
On peut
également y ajouter un tas de trucs: de la pate d'ume, des graines (tournesol, lin, courge...), du tamari (ou sauce soja), du miso, des éclats de cacahuète, d'amandes, de noisette, des purées d'oléagineux, des fruits secs, du fromage, des herbes. Bref, vous l'avez compris, les variations sont infinies. Ici, dans leur appareil le plus simple, elles sont d'une facilité et d'une rapidité d'exécution déconcertantes...

Pour 4 personnes:

- 2 pommes de terre
- 2 carottes
- 2 courgettes
- 50 g de farine (j'ai utilisé de la farine de sarrasin)
- 50 g de flocons de céréales (au choix: avoine, quinoa, millet, etc.)
- 3 c. à soupe d'huile d'olive
- 1 c. à café de cumin
- 1 c. à café de curry
- sel et poivre

Laver et éplucher les légumes et les raper à la grosse rape.

Dans un saladier, mélanger les autres ingrédients et y ajouter les légumes. Mélanger bien et verser le tout dans le bol du mixeur. Mixer quelques secondes seulement pour obtenir un mélange "qui se tient", mais surtout pas une purée lisse.

Prélever des boulettes de la taille d'un gros oeuf et aplatir pour former une galette.

Faire cuire à la poêle avec un peu d'huile d'olive, à feu doux pendant 5 à 7 minutes de chaque coté.

La tenue du mélange depend aussi de la teneur en eau des végétaux, qui vont imbiber les flocons. Si le mélange ne se tient pas assez, on peut y ajouter un peu d'eau, d'huile ou un autre element liquide ou semi-liquide (purée d'oléagineux, tamari, soy sauce etc.) ou encore un oeuf.

23 juillet 2009

L'interminable attente comblée par des gâteaux ultra-vanille aux fraises

IMG_0897_2

Aussi incroyable que cela puisse paraître, je n'ai toujours pas accouché, ce qui amène mon temps de gestation à presque 11 mois, à présent. Le bébé se porte bien, semble-t-il, et il profite chaque jour. Son poids estimé à la naissance serait aux alentours de 17 kilos, quoique les médecins n'osent plus guère s'avancer sur une date de terme définitive. Lors de la dernière échographie, il a étonné tout le monde par sa précocité en executant un dos crawlé puis en mimant le gars qui se noie. Qu'est ce que nous avons ri!
Enfin, après une bonne tranche de rigolade, rien de tel qu'une part de gâteau ultra-vanille aux fraises et une tasse d'earl grey.

envie_de_fraises

illustration marabout flash
.............................................................................................................................................................................

gâteau ultra-vanille aux fraises (facon gâteau au yaourt, avec le pot vide comme mesure...)

ingrédients:

- 2 yaourts à la vanille (si possible au lait entier)

- 1 pot de sucre

- 3 oeufs

- 2 pots de farine

- 1 pot de poudre d'amandes

- 1/2 sachet de levure

- 1/2 pot d'huile neutre

- 1 c. à café d'extrait de vanille

- 200 g de petites fraises bien parfumées

- 1 gousse de vanille charnue

Préchauffer le four à 150 C.

Incorporer un à un tous les ingrédients dans l'ordre sauf les fraises et la vanille. Quand le mélange est homogène, fendre la gousse de vanille en deux, en prélever les graines et les ajouter au mélange. Incorporer les fraises doucement et verser la pâte dans un moule beurré puis déposer la gousse de vanille sur le dessus du gâteau.

Enfourner 1 heure pour un moule à manquer, et 1 heure 15 pour un moule à cake. Le gâteau est cuit lorsque la lame d'un couteau ressort sèche.

Posté par le boudin à 16:40 - douceurs - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 juillet 2009

Régime Chabal et Sandouiche fourré

IMG_0863

Pour toutes celles qui vont être maman pour la première fois, je ne conseille ni la lecture de ce billet, ni la lecture de ce blog en général.
Toutes les autres savent ce qu'est une douleur d'accouchement -en vrai- et comprennent l'allégorie "Hamburger crotch" (l'entrecuisse-hamburger) de nos poétiques amies americaines, ou savent quel effet ça fait d'avoir les cotes flottantes près des clavicules. Bref, à vous, on ne vous la fait pas. Vous êtes bien sur le blog "Tiens Voilà du Boudin", soyez les bienvenus.

M'apprêtant à être mère pour la troisième fois (pfiou!), je vous avoue que je me fais l'effet d'un ancien combattant. Je ricane quand de futures jeunes primipares m'expliquent qu'elles ne mangent plus que du boursin et de la semelle de boeuf, ont arrêté net les sushis et passent leur tour devant les Monchéri ("Han! mais y'a de l'alcool dedans!...").
En fait, je ne me suis jamais fait autant de steaks tartares, et après une crise de foie un lendemain de dégustation fromage et vin, j'ai décidé de me reprendre en main et me suis plongée dans la lecture du Marabout-flash édition 1960, “BIENTÔT MAMAN!” datant de mon premier fils (c'est que ça fait un baille).
Ce petit livre très bien fait (mais malheureusement plus édité) recèle de précieux conseils, fort utiles en matière de beauté.

bientot_maman

Extraits:
La maternité vous causera, madame, deux soucis d’ordre esthétique:
- en premier lieu vous craignez sans doute d’offrir pendant six à sept mois un spectacle repoussant à votre mari
(…) de toutes façons, au bout d’un certain temps, tout redevient normal et il vous reste le bébé! C’est exactement ce que votre mari vous dira. Il ne prêtera donc guère attention à votre aspect extérieur momentanément disgracieux.

Mais attention, car:
- bien pire est l’autre menace: votre ligne, le galbe de votre buste, tout cela ne va-t’il pas sombrer dans l’aventure: en deux mots, votre beauté ne va-t-elle pas se flétrir? Ici, la menace est réelle.

Voyons quelles peuvent être les conséquences négatives d’une grossesse au point de vue beauté physique:

- les vergetures
- les varices
- le flétrissement du galbe de votre poitrine
- un accroissement sensible de votre tour de taille
- un accroissement sensible de votre poids

Et si vous êtes de celles qui pensent qu'une femme enceinte est normalement repoussante à voir, devant se terrer au fond de sa cuisine, sachez qu'il n'en est rien et que la coquetterie vous est permise. Un visage plus rond et des traits tirés seront sans-doute illuminés par un sourire plein d'espoir (sic).

Plus loin, on apprend encore que les cigarettes sont permises et que le principal inconvénient de l’alcool est de contenir des calories:
Vin ou liqueur ne vous causeront aucun tort: usez-en donc à votre aise et sans arrière pensée, mais n'abusez pas, nous prévient-on, car toute graisse accumulée pendant la grossesse ne disparaît pas après l'accouchement.

Aussi, un régime y est judicieusement inclus, permettant de limiter les dégâts:

Vos menus pendant la grossesse:

Petit Déjeûner:
Jus d'orange
Flocons d'avoine
Bacon
Toast beurré
Café au lait sucré

10 Heures:
Lait

Déjeûner:
Oeufs sur canapé
Sandwiche fourré
Crème glacée
lait

4 Heures:
Fruit ou Biscuits au fromage

Dîner:
Pain de viande
Purée de pommes de terre
Petit pois
Salade
Pudding
Café ou lait

Avant le coucher:
Lait

C'est ce que j'appelle le Régime-Chabal, ou encore le régime à 5800 Kcalories par jour: de quoi tenir au corps toute la journée, éviter les baisses d'insuline et surtout la sensation de faim! Epatant! Ca marche! Je n'ai plus jamais faim

Maintenant que vous connaissez le secret, je vous livre une recette de sandouiche fourré. Ensuite, seulement, on s'autorisera une clope et un petit verre de poire.

PS Je rigole encore en pensant a la naive demoiselle qui a innocemment tapé sur google "que mangent les top-models" avant de tomber ici.
............................................................................................................................................................................

Petit Sandwich fourré au pesto rouge, jambon cru, mozarelle, et courgettes râpées

Pour 2 sandwichs:

- 4 tranches de pain au levain

- 2 cuilleres a café de pesto rouge (pesto rosso, à base de tomates séchées) en pot

- 1/2 boule de mozarelle de bufflonne

- 2 tranches de jambon de parme

- 1 petite courgette

- huile d'olive, fleur de sel et poivre

Badigeonner les tranches de pain d'huile d'olive et les passer au grille pain.

Laver et raper la courgette, puis presser la pulpe dans les mains pour en enlever l'eau.

Pour chaque sandwich, étaler une cuillere à café de pesto rouge, disposer quelques tranches de mozarelle, une tranche de jambon de parme, des courgettes râpées, un filet d'huile d'olive, une pincée de fleur de sel, quelques tour de moulin de poivre, refermer avec une tranche de pain, et voilà!

Posté par le boudin à 13:47 - tartines et sandwiches - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juillet 2009

confit d'amour au citron pour mes garçons

IMG_0760

Confit d'amour amandes au citron pour mes garçons

Ingrédients:

1 gros citron bio

son poids de sirop d'agave

son poids de purée d'amandes blanches.

Ebouillanter le citron entier pendant 10 secondes et le couper en quartiers. Mettre les quartiers dans le mixeur et mixer finement. Verser cette bouillie de citron dans une casserole avec le sirop d'agave et laisser cuire sur feu doux pendant 10 minutes. Ajouter la purée d'amande et laisser cuire encore 5 minutes. Mixer a nouveau pour obtenir une purée fine et verser dans des bocaux.

Posté par le boudin à 15:36 - douceurs - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 juillet 2009

Le Tour

1_2
En ce mois de juillet, les températures atteignent 45 °C et nous ne rêvons que de rentrer en France, goûter un peu de douceur estivale et de verdure bourguignonne.
Heureusement, il y a le Tour de France.
Haaaa!... le Tour de France a la télé, c'est toute la poésie de l'hexagone là où on ne l' attend pas. Alors que s'égrainent des kilomètres de caravanes, de mobil-homes et de gentils spectateurs rigolos avec des grosses mains publicitaires ou des déguisements un peu cocasses, la croûte du gratin journalistique se fend de commentaires de grande qualité. Au fil du paysage on apprendra par exemple que l'alimentation bovine se compose principalement de tourteaux de colza: whaou! Ou encore que le lac artificiel en bas de la côte contient plusieurs millions de mètres cubes d'eau (pfiou, ça fait quand-même un drôle d'effet!). D'ailleurs, si on a bien écouté toute la partie culture et qu'on répond a la question Moulinex en bas de l'écran, on peut gagner un superbe "lot ménager" (radiateur électrique, batteur a oeufs, tuyau de poêle, etc).
Et puis le Tour ne serait pas le Tour sans une bonne dose d'humour, et là, les commentateurs sportifs n'y vont pas de main morte! Ils font plein de jeux de mots vraiment poilants avec les noms des coureurs, par exemple. Alors, Andy Schleck devient Andy Scleck-Sans-Provision et Lance Armstrong, Lance Legstrong. Quelle marrade!
Sport, Culture, Générosité, Rire, Emotion (ca, c'est quand y'en a un qui tombe), c'est tout ca le Tour de France. Et à la maison, justement, c'est sacré. Alors quand les coureurs s'élancent, y' a Papa qui confisque les télécommandes et qui passe en mode couplé "cerveau reptilien/ France 2"; les yeux rivés sur l'écran, hypnotisé par le paysage qui défile, allongé et immobile, sa tête est penchée sur le côté pour permettre l'écoulement de la bave sans risque d'étouffement, ses petits poings serrés sur les manettes, les pattes arrières donnant de petits coups de pédale dans le vide de temps en temps. Ca ne dure que 4 heures mais je suis contente parce qu'il y en a au moins un que j'ai réussi a occuper par cette chaleur.
La recette du jour sera donc une recette "spéciale Tour", façon menu à 10 Euros-boisson comprise (les tables en extérieur sont réservées à la clientèle, merci de ne pas apporter son casse-croûte").
Voici les bien nommées noix de porc à la Tourangelle, une recette que ma mère a cuisinée si souvent pour les amis de passage qu'elle avait fini par être rebaptisée " Menu à 80 Francs". C'est simple, robuste, sans chichi, bref, vraiment chic.
......................................................................................................................................................................................

Noix de Porc Tourangelles


Dans un plat, mettre un grand verre de bière, 2 cuillères à soupe de moutarde, 3 oignons, 12 pruneaux et 150 grammes de lard en morceaux. Saler et poivrer. Prendre des noix de porc dans du filet désossé (en faire couper deux par personne), les mettre dans le plat et faire cuire 40 minutes au four à 210 °C. Au moment de servir, ajouter 3 ou 4 grosses cuillerées de crème fraîche et servir avec du riz.

Posté par le boudin à 20:31 - plat - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 mai 2009

temps de gestation long et saison courte de la rhubarbe

1

Il est amusant de constater que j'ai un temps de gestation se situant -pour l'instant- à mi-chemin entre la chamelle et le cachalot, soit d'environ 350 jours, au lieu des 280 jours réglementaires de l'espèce humaine, ce qui ne manque pas de surprendre mon entourage. Mais n'ayant toujours pas trouvé de prénom pour mon troisième garçon, j'hésite beaucoup à accoucher et rallonge ainsi de quelques semaines les joies de la grossesse... Pour un troisième, l'inspiration commence à faire défaut.

Pourtant, nous ne manquons pas de suggestions bienveillantes et avons même promis à notre fils aîné de considérer attentivement ses deux propositions, à savoir: Sébastienchabal ou Jasmin. Nous lui avons tout de même indiqué que nous souhaitions quelque chose de plus... intermédiaire.
Ma belle-mère a également tenu bon de mentionner que si l'on gratifiait (encore) l'enfant d'un prénom ridicule, cela deviendra pour lui (aussi) une sorte de boulet qu'il traînera toute sa vie. Manière élégante de dire qu'elle aurait préféré que les deux premiers s'appellent Régis et Didier (or, il n'en est rien).
J'ai donc fait l'acquisition du "guide des prénoms chic" sans toutefois y trouver mon bonheur, le père de l'enfant s'amusant des jeux de mots les plus puériles à chaque proposition:

- Adhémar?
- Adhémar au quart de tour!
- Mayeul?
- Quoiiii, Mayeul! Qu'est ce qu'elle a Mayeul?
- Foulques, alors?
- Quoi?
- Non, rien.

......................................................................................................................................................................................

Cappucino de rhubarbe

En fait, on se rapproche probablement plus du trifeule (trifle) grand breton, mais "cappuccino", ça fait quand même plus chic. Il s'agit d'une compote de rhubarbe vanillée cuite dans le jus de fraise, de bris de macarons (ou tout autre biscuit...) et chantilly on top.

Pour 6 verres:

500 g de rhubarbe
500 g de fraises
150 g de sucre
1 gousse de vanille
20 cL de crème légère
brisures de macarons, de meringue ou de biscuits (boudoirs, biscuits a la cuiller, biscuits roses de Reims, etc.)

Laver et équeuter les fraises puis les passer au mixeur.

Laver et éplucher la rhubarbe et couper en tronçons de 3 cm. Mettre dans une casserole, avec 100 g de sucre, la gousse de vanille fendue, et le jus de fraises et laisser compoter a feu doux 15 a 20 minutes.

Pendant ce temps, monter la crème bien foide avec le sucre en chantilly.

Verser la compote dans des verres, ajouter les bris de macarons puis une quenelle de chantilly.
Ce dessert peut également être servi froid. Dans ce cas, préparer la chantilly au dernier moment.

Posté par le boudin à 14:06 - desserts et entremets - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 mai 2009

ze photo-shoot - épisode 2: "Tu serais pas mannequin pour le pâté Olida par hasard?"

1

Bien-sûr, vous mourrez de connaître la suite de ma fabuleuse expérience dans le milieu über-glam de la mode et du mannequinat, et naturellement, je ne saurais vous décevoir. Rappelons que dans l'épisode précédent (celui du riz au lait de mémé), je m'apprêtais à poser, telle Demi Moore, enceinte, pour un grand magazine. Allais-je sauter le pas, et connaître gloire et célébrité? N'allais-je décider ce matin là que je ne me lèverai pas pour moins de 100 000 dollars, ratant ainsi mon entrée dans le monde de la mode? Quel suspense intenable!

Mais avant tout, je souhaite vous confier une petite recette de pâté sim-pli-ssime! Nous autres, top-models, raffolons de ce genre de plaisirs faciles à emporter backstage, à grignoter sur le pouce entre deux make-up sessions et deux cornichons, et naturellement légers pour la ligne.
La photo, j'en conviens n'est pas très alléchante; je l'ai faite à la va-vite avec mon i-phone, d'où le manque de netteté.
Mais je dois l'avouer, si ce pâté est d'une simplicité qui dérouterait, disons... Carla Bruni Claudia Shiffer, il n'en reste pas moins une arme redoutable pour humilier votre belle-mère, tellement qu'il est délicieux, tellement qu'il fond dans la bouche, tellement que son pâté à elle il est un peu sec. Essayez-le, it's easy as pâté.
.................................................................................................................................................

Pâté Succulent

Pour une belle terrine en terre cuite marron:

  • 500g de foies de volaille
  • 500g de chair à saucisses de porc bio
  • 3 gousses d'ail
  • 1 poignée de persil
  • 10 cL de porto ou cognac (ou d'un melange des deux)
  • 5 cL de vinaigre
  • 2 c. à café de sel
  • 1 c. à café des épices suivantes:sucre, thym, romarin, cannelle et coriandre
  • 1 pointe des épices suivantes: muscade, clou de girofle moulu, poivre
  • un sachet de gélatine

Préchauffer le four à 210 C.

Mettre le persil lavé, les gousses d'ail pelées, les épices et le sel dans le bol du mixeur. Mixer finement puis ajouter les foies de volaille lavés et séchés sur du papier absorbant pour les mixer grossierement.

Verser la préparation dans un bol et mélanger à la fourchette avec la chair à saucisses.

Dans une casserole, faire chauffer doucement les liquides et y verser un sachet de gelée en poudre en prenant soin de faire fondre les cristaux. Laisser tiédir avant d'incorporer au mélange foies- chair à saucisses, puis verser la préparation dans une terrine (avec couvercle) ou des bocaux.

Enfourner: 1 heure pour une terrine; de 30 à 45 minutes pour deux moyennes, de 2 à 3 heures à 105 oC pour des bocaux stérilisables (selon leur taille). On peut vérifier la cuisson en enfoncant un pic ou une brochette; si un jus rosé sort, il faut prolonger la cuisson. Quand le pâté est cuit, éteindre le four et le laisser refroidir dans le four, puis mettre au réfrigérateur une nuit.

NB: La qualité de la viande doit etre irreprochable et c'est ce qui fera la difference. La viande médiocre provient d'animaux gavés aux hormones (entre autres) pour leur faire prendre du poids par retention d'eau. Cette eau sera rejetée a la cuisson et le pâté baignera dedans. Choisissez toujours une viande biologique de qualité si vous souhaitez realiser un bon pâté...

Bon, et la suite de l'histoire, la voici, toujours telle que je l'ai contée à mon amie P.

Ma bien chère P.,

Je t'avoue que j'ai fait un grand pas aujourd'hui; je pensais finir cette journée anéantie par le sentiment étouffant de ridicule; il n'en est rien. Tous mes standards de degré d'acceptabilité de honte avant la mort subite ayant été pulvérisés avant même que ne soit prise la première photo, je sors donc de cette épreuve choquée certes mais presque blasée. Je ne sais pas si je pourrais me sentir encore ridicule après ça, dusse-je me promener les fesses nues avec mon pantalon sur la tête en faisant mes courses chez carrefour.
Comment dire...
J'avais envisagé plusieurs styles d'ignominies possibles... ils m'ont TOUS été infligés. A chaque essayage. Pendant 12 heures.

D'abord, période de crise oblige, la styliste a laissé de côté Lanvin et Balenciaga (tant pis pour ma carrière de top International, je me contenterai d'une carrière aux 3 Chuiches). Donc elle a surtout gardé H&M, Mango et Promod.
Mais particulièrement ce que je n'aurai pas choisi d'emblée (Se référer aux pages "Top Prix" du catalogue des 3 Chuiches). Beaucoup d'acrylic, donc (je craignais un peu la combustion spontanée à chaque crépitement de flash), et beaucoup de couleurs pas évidentes à porter (prune, vert bouteille, bleu franc) surtout si on ne fait pas partie d'une équipe de foot, comme c'est mon cas.
La styliste, toujours elle, avait décidé de ne pas étendre son choix au rayon femme enceinte, mais a privilégié les grandes tailles des modèles classiques (pages "Top Prix" des 3 Chuiches, sélection Ginette Rouquier pour La Mode en Grand -du 46 au 54).
Le problème des grandes tailles c'est qu'elles sont souvent mal ajustées ("Top Prix" sélection Ginette Rouquier pour La Mode en Grand -du 46 au 54- OFFRE SPECIALE! LIQUIDATION DES STOCKS).

C'est là que le coiffeur entre en action. Côté coiffure; crêpage à l'arrière et en haut du crâne pour donner du volume, et plaquage de mèches sur les tempes (Pour ma carrière 3 Chuiches, on peut passer aux pages collants et bas, directement dans la section chaussettes de contention couleur chair).
Avec ce qu'il a utilisé comme laque, si j'avais eu un espoir d'échapper au cancer du poumon, bon ben ça déjà c'est mort, mais en plus, je cumule avec une empreinte carbone à peu près équivalente à 1500 têtes de bétail aérophage pendant 7 ans. Mais surtout, s'il avait eu l'intention de me faire le visage plus long qu'il n'est déjà, il aurait fallu me greffer le menton des deux frères Bogdanov et le front du type de Roswell.
A ce stade, je n'imaginais pas que le pire était à venir. Car le mec cumulait deux tares: il était coiffeur ET maquilleur. Et là les mots me manquent. J'étais enlaidie de façon absolument saugrenue.
Sur le fond, il a appliqué une couche épaisse de crème beige qu'il a renforcée avec une importante quantité de poudre pour empêcher les coulures et donner cet aspect craquelé caractéristique de la boue séchée. Pour définir les traits autant donc y aller franco: crayon à lèvres foncé et rouge à lèvres marron. Subtile.
Jusque là c'était d'une vilenie repoussante. Mais quand il a fait les yeux, j'ai eu du mal à contenir les quelques spasmes d'épouvante qui ont traversé mon corps. Bien-sûr, au vu de ce qui avait été fait auparavant, je n'imaginais pas échapper au look de porn-star des années 80. Et bien-sûr, il n'a rien fait pour se retenir. Sauf que... il aurait pu s'en tenir là. Mais non content d'avoir fait les paupières et les sourcils de façon asymétrique, il a savamment négligé l'intérieur des yeux, donnant à mon regard l'illusion d'un fort strabisme convergent.

- Is it normal? Je demande.
- Yes, because your face is so narrow, your eyes look too close (au passage, prends ça dans les dents). Now it is better.

Ha! Donc avant c'était pire...Heureusement que j'ai trouvé un mari qui veuille bien de moi.
Pour visualiser, tu peux penser à un croisement entre Ma Dalton et Kimera... qui louche

Une fois les préparatifs terminés, je dois me mettre devant l'écran blanc et "surtout être naturelle". Visiblement mon air pataud ne fait pas assez naturel pour le photographe: "OK, move! Smile!"
A ce moment, j'étais tellement boulversée que mes jambes flageolaient et que mes oreilles se bouchaient régulièrement. Je m'imaginais tellement repoussante que je croyais qu'en souriant je ne pourrais que dévoiler un gros bout de salade collé sur les deux incisives ou me casser la gueule en essayant de mettre mon pied un peu de côté.
Et puis là le photographe dit entre agacement profond et désespoir:
- OK, now look at the camera...
Et comme je m'execute:
-OK, well, no... Look down.

12 heures durant.

15 tenues. 10 coiffures. 12 maquillages. 7 pages de magazine. Des centaines de photos prises. 100 000 exemplaires de ma tronche.

Mais aussi du rouge à lèvres fushia. Des robes qui ne ferment pas. Des bijoux en plastique. Du rose nacré. Une combinaison élastiquée à la taille et aux chevilles 50% polyamide 50% viscose couleur prune. Des boucles laquées et figées. Un serre-tête. Du mauve à paupières. Un tailleur-pantalon à épaulettes. Un "legging" qui poche aux fesses. Mes bras gourds qui se balancent gauchement dans une ultime tentative de mouvement. Ce qui me restait d'estime de moi qui s'effrite avec mon fond de teint. L'impression que plus jamais rien ne pourra m'atteindre.

Je t'embrasse,

Le Boudin

Posté par le boudin à 07:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,